Une fille qui revient de loin

 

C’est par un bel après-midi de juin 1995, qu’une charmante adolescente prénommée Chantale, se rend chez une copine en vélo. Malheureusement, le destin en décida autrement, car un poids lourd, communément appelé «10 roues», la heurta. Les médecins diagnostiquèrent un traumatisme cranio-cérébral et une entorse sévère à la cheville droite. Après 48 h sous observation à l’hôpital, Chantale est de retour à la maison. Deux mois plus tard, elle est complètement remise de cet accident.

Toutefois, en date du 22 octobre 1995, Chantale revient à vélo de chez une amie, comme il lui arrive fréquemment de le faire. Fait particulier, depuis la veille elle ressent quelque chose de bizarre, à quelques reprises une armée de fourmis a envahi son bras droit … un rideau noir voile la suite, pas moyen de s’en souvenir. Une résidente la voyant étendue sur le trottoir à côté d’un vélo, appela l’ambulance. À partir de ce moment, tout s’enchaîne. À l’hôpital de Val-d’Or, on diagnostique une fracture de la clavicule et on soupçonne une hémorragie au niveau du cerveau. Hors, pour confirmer ce soupçon on l’envoie passer un Scanner à Amos. Puis, une fois de retour au CHVD, on l’envoie à Notre-Dame à bord de la Valentine, où une équipe de neurochirurgiens l’attendent depuis un certain temps déjà. Pendant près de trois mois, Chantale est en vacances dans ce qu’elle appelle l’entre-monde. Intubée, gavée, etc. Cependant, hospitalisée pendant plusieurs mois et en réadaptation active, elle a contredit les pronostiques de plusieurs en récupérant en bonne partie sa capacité physique d’autrefois. Elle est toujours en suivi avec les orthésistes et elle est membre active de l’Association des Traumatisés Crâniens de l’Abitibi-Témiscamingue.

Lorsqu’on la questionne pour connaître les changements majeurs qu’a subi sa vie depuis cet événement fatidique, elle répond : « Absolument tout, au niveau de mes traits de personnalité, c’est amplifié. Je suis passée d’une fille qui donnait son opinion au moment opportun à une fille qui verbalise aujourd’hui presque tout ce qu’elle pense et pas toujours dans les moments les plus propices! » Autre perte éprouvante, son cercle d’amis. Elle n’a plus de contacts avec certains de ses amis d’avant l’accident. Elle n’est plus la fille qu’ils ont connue. Donc, ils se sont poussés, sans se donner la peine d’apprivoiser la nouvelle identité de cette dernière.

Heureusement, Chantale n’est pas la fille à se laisser abattre. Déterminée, persévérante, ouverte d’esprit, optimiste et extrêmement positive sont des qualificatifs qui lui vont bien. Même dans les situations les plus sombres, elle voit toujours un côté positif ou un fait cocasse à en retirer.

Cette jeune femme possède un bon sens de l’humour et a une philosophie de vie hors du commun. (Une façon de voir les choses qui lui est propre.)

Aujourd’hui, cette femme dans la vingtaine, effectue un stage en secrétariat. Comment voit-elle l’avenir? Des projets, elle en a plein la tête. Elle veut obtenir un DEP en secrétariat pour ensuite faire carrière dans le domaine communautaire, où elle sait que son souci du travail bien fait et sa créativité seront fortement appréciés.

Cette jeune femme a besoin de bouger et de mordre dans la vie, après tout, elle sait mieux que quiconque que la vie ne tient qu’à un fil et qu’il nous faut savourer chaque moment agréable.

Chantale doit toujours aller au devant de, en cherchant à découvrir le fond des choses. Curiosité ou besoin d’élargir ses connaissances? Quoi qu’il en soit, c’est ce qui la pousse à se dépasser et à continuer d’avancer dans la vie.

 

Site internet de Chantale http://les.creations.chalam.benevole.osblquebec.org/