La mémoire épisodique
 
 


C’est quoi la mémoire épisodique?
C’est à cet endroit que s’en va la nouvelle information.
Cette fonction permet de se souvenir des événements du passé.
Elle permet d’anticiper des actions futures.
Elle nous permet de planifier et de nous souvenir de ce que nous devons faire demain.

Cela est hautement lié à l’acquisition et à la récupération des informations. Par exemple : se souvenir d’un moment précis ou bien d’un lieu précis.

Il est reconnu comme étant le système le plus fragile de nos systèmes de mémoire.

Cette fonction de la mémoire est souvent problématique chez un traumatisé crânien.

Pourquoi la mémoire épisodique est – elle si fragile?
Parce qu’il y a trois étapes dans ce système de mémoire et que chacune d’elles ont un rôle de premier plan dans la mémoire. Aussi parce que plusieurs éléments viennent influencer son fonctionnement.

1) Encodage
Cette fonction permet de comprendre et de saisir l’information. Cependant elle est influencée par la vigilance, l’attention, la concentration et la précision ainsi que la vitesse avec laquelle l’information doit être traitée. Donc plusieurs organes sont mis à contribution, tels que: l’oeil (vision), l’oreille (audition), la langue (langage) ainsi que les fonctions Visio spatiales, etc.

D’autres éléments s’ajoutent et influencent l’encodage, tels que: l’organisation du milieu, le contexte, la motivation, l’anxiété, la dépression, etc.

2) Consolidation
Cette fonction permet la rétention de l’information. C’est la plus physiologique des mécanismes. Elle dépend presque entièrement du fonctionnement des hippocampes. Elle est très peu influencée par la motivation de la personne.

3) Récupération
Cette fonction repose sur l’efficacité des stratégies pour recueillir l’information. Elle peut être influencée par la motivation de la personne, l’anxiété et la dépression.

J’espère que cette information vous sera utile et vous permettra de bonnes discussions avec les gens de votre entourage.


Alain Beaulieu
Intervenant social